humoriste

humoriste [ ymɔrist ] n. et adj.
• 1578; it. umorista, lat. sav. humorista « partisan de l'humorisme »
I N. Vx Personne d'humeur maussade. mélancolique. II Adj. (1793; repris angl.) Qui a de l'humour; qui s'exprime avec humour. Écrivain humoriste. N. (1842; humouriste 1840) « Plus un humoriste est intelligent, moins il a besoin de déformer la réalité pour la rendre signifiante » (A. Gide). Spécialt Auteur de dessins satiriques ou comiques. caricaturiste.

humoriste nom (anglais humorist) Personne qui a de l'humour, qui pratique l'humour. Auteur d'œuvres (dessins, écrits) de caractère comique ou satirique.

humoriste
adj. et n.
d1./d adj. Qui a de l'humour.
d2./d n. écrivain, dessinateur, auteur pratiquant le genre humoristique.

⇒HUMORISTE, subst. et adj.
I. — MÉD. ANC. (Celui, celle) qui est partisan de l'humorisme. Médecin humoriste, la doctrine des humoristes (Ac. 1798-1878). Cf. galéniste, s.v. galénique.
II. — Vieux
A. — (Celui, celle) qui est souvent sujet à l'humeur (v. ce mot II E). Ma disposition est mauvaise, lâche, humoriste; je suis ennuyé de tout (MAINE DE BIRAN, Journal, 1817, p. 4). Se faire mélancolique avec les humoristes, gaie avec les insouciants, politique avec les ambitieux, écouter avec une apparente admiration les bavards (BALZAC, Langeais, 1834, p. 260) :
1. ... les parades, les marionnettes, le mouvement de quatre théâtres et de cent huit cafés éclairés comme des salles de bal, on aura l'idée du spectacle que présentent les boulevards, et l'on ne sera pas de l'avis des humoristes qui proposent d'en bannir tant d'objets divers qui en font le charme...
JOUY, Hermite, t. 1, 1811, p. 285.
B. — (Celui, celle) qui se laisse guider par son humeur (v. ce mot II D). Plus un peuple est humoriste, plus il est vif et brusque, plus il a d'accent. Son accent annonce en quoi il est peu contenu. Les courtisans, habitués à se contraindre, n'ont point d'accent (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 377).
III. — Usuel. (Celui, celle) qui a de l'humour, qui le pratique. Et tout cela, je te le dis encore, en ajoutant que Dickens, grand romancier et grand humoriste, m'a séduit par sa sensibilité, mais surtout par son art étonnant (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1905, p. 85). Il [Richter, dit Jean-Paul] se mit à écrire des œuvres satiriques à la manière des humoristes anglais; jugulant le lyrisme sentimental de son adolescence, il espérait à la fois se venger d'une humanité implacable et venir en aide à sa famille (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 178). D'ailleurs, on sait que les juges et les avocats ne dédaignent pas d'émailler leurs interventions de bons mots. Il en est qui se sont acquis une solide réputation d'humoristes (Jeux et sports, 1967, p. 761) :
2. Pour la bien mettre en évidence [la distinction entre paire et couple], un professeur humoriste a coutume d'utiliser un veston et une chemise : la paire tient dans sa valise, et ne dépend pas d'un ordre quelconque. Le couple, au contraire, s'utilise le matin, au moment de l'habillage : personne ne soutiendra, en effet, qu'il est équivalent d'endosser la chemise avant le veston ou d'opérer en sens inverse!
WARUSFEL, Math. mod., 1969, p. 52.
P. ext., adj. [En parlant d'un phénomène naturel, physique ou psychol.] Qui est empreint d'humour. La dame inconnue que vous appelez la nature fait de même; probablement elle est humoriste; seulement, quand, à grand renfort d'étrivières, nous avons bien rempli nos rôles et qu'elle a ri largement de nos grimaces, elle nous envoie à la charcuterie et au saloir (TAINE, Notes Paris, 1867, p. X). Un destin humoriste l'ayant fait naître [Benda] dans le même temps et au plein de la gloire du philosophe de la durée et du changement, il lui a consacré sous le titre de Bergsonisme un mélange curieux de dialectique glacée et de haine brûlante (Arts et litt., 1936, p. 38-13).
REM. 1. Humoreux, -euse, adj., hapax, synon. de humoriste II A. Ah! ce bon Alexis, quel gros enfant du Midi, grognon, noirement humoreux, disputailleur sans trêve ni repos et si emmerdant que je prends parti pour Koning contre mon collaborateur! (GONCOURT, Journal, 1892, p. 332). 2. Humorifique, adj., hapax, synon. de humoriste II A. — Descendu chez G. Pas content de lui, hargneux, humorifique, égoïste, de fait, mais de disposition (BARB. D'AUREV., Memor. 2, 1838, p. 255). 3. Humouriste, adj., vx, synon. de humoriste III. Quelle que soit l'abondance de saillies de l'écrivain humouriste, son ironie prolongée, dans l'absence de toute passion, ne saurait défrayer un volume et n'y sauve pas la froideur (SAINTE-BEUVE, Portr. contemp., t. 2, 1846-69, p. 523).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. I. 1578 « homme sujet à des sautes d'humeur, capricieux, personne de caractère difficile » (H. ESTIENNE, Dial. du lang. fr. ital., I, 287 ds HUG.), d'où spéc. 1785 « commentateur malveillant, personnage ombrageux » (BEAUMARCHAIS, Mariage de Figaro, préf.). II. 1752 « médecin partisan des théories de Galien sur les humeurs » (Trév. Suppl.). III. [1793] 1795 (SNETLAGE, Nouv. Dict. fr., s.v. humoriste, d'apr. BEHRENS ds Z. fr. Spr. Lit., t. 23, 2e part., p. 35 : cet adjectif se trouve déjà effectivement dans le Dictionnaire de de la Veaux, mais seulement dans le Sens borné de launisch [d'humeur chagrine, ombrageuse]. Le Dictionnaire le plus recens, celui de Strasbourg de 1793, qui rend le mieux l'acception, qu'on donne aujourd'hui aux mots en France, ajoute expressement la signification de launigt, oder Laune habend [enjoué, ayant de la bonne humeur]. On dit aujourd'hui : un homme humoriste. Un trait humoriste. Un ouvrage rempli de traits et de pensées humoristes. Des saillies humoristes); 1842 subst. (Ch. LAMB ds Revue des Deux Mondes, 15 novembre ds MACK. t. 1, p. 207). I empr. à l'ital. (h)umorista « fantasque, capricieux » désignant notamment les membres d'une académie d'artistes (Academia degli Umoristi, cf. DEI et WIND, p. 86), terme dér. du correspondant ital. du fr. humeur. II empr. au lat. sav. humorista, du médecin flamand Van Helmont (1577-1644), dér. du lat. humor (cf. Trév.). III empr. à l'angl. humorist prob. empr. lui-même à I et attesté dès 1599 au sens de « personne facétieuse, enjouée, ayant le sens du comique » (NED). Fréq. abs. littér. : 49. Bbg. BONN. 1920, p. 75. - HOPE 1971, pp. 201-202. - QUEM. DDL t. 1; 13 (s.v. humouriste).

humoriste [ymɔʀist] n. et adj.
ÉTYM. 1578; ital. umorista, du lat. sav. humorista (Van Helmont); de humor au sens médical.
———
I N.
1 Vx. Personne d'humeur maussade, fâcheuse ( Mélancolique). Adj. || Il est un peu humoriste.
1 Que si l'humoriste répond qu'un bienfaiteur fait cent ingrats, on répliquera justement qu'il n'y a peut-être pas un ingrat qui n'ait été plusieurs fois bienfaiteur (…)
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, Préface.
2 Le philosophe Saint-Lambert, naturellement sévère et même un peu humoriste.
La Harpe, Correspondance, in Littré.
2 (1725; sens spécial du lat. sav. humorista). Hist. méd. Médecin partisan de l'humorisme.
———
II Adj. (1795; angl. humorist, de humour. → Humour). Qui a de l'humour; qui s'exprime avec humour. || Écrivain humoriste.N. (1842; humouriste, 1840, in Höfler; la forme angl. humorous est attestée en franç. en 1788). || Un, une humoriste. || Swift, Lewis Carroll, Alphonse Allais, Alfred Jarry, célèbres humoristes.
3 La France n'a jamais manqué d'écrivains humoristes, mais il y sont moins appréciés que partout ailleurs (…) On a beaucoup parlé des hardiesses de Pétrus Borel (…) et des divagations de Lassailly; elles sont toutes dépassées par M. Xavier Forneret.
Ch. Monselet, in le Figaro, cité par A. Breton, Anthologie de l'humour noir, p. 101.
4 (…) l'humour est tout entier dans la vie, on n'a point la peine de l'y mettre; pour le découvrir, il suffit de voir, d'ouvrir les yeux au bon moment, et c'est là la vertu essentielle de l'humoriste.
Émile Henriot, Maîtres d'hier et contemporains, A. France, V.
Spécialt. Auteur de dessins satiriques ou comiques. Caricaturiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HUMORISTE — adj. des deux genres Qui a souvent de l humeur sans sujet, qui est difficile à vivre. Un homme, une femme humoriste. Dans ce sens, il est familier. HUMORISTE, se dit aussi Des médecins qui attribuent principalement aux humeurs les divers… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Humoriste —  Pour l’article homonyme, voir Les Humoristes.  Sur les autres projets Wikimedia : « Humoriste », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un humoriste est un écrivain, un dessinateur ou un acteur spécialisé dans l… …   Wikipédia en Français

  • humoriste — (u mo ri st ) adj. 1°   Qui a souvent de l humeur, difficile à vivre (peu usité en ce sens). •   Le philosophe Saint Lambert, naturellement sévère et même un peu humoriste, LA HARPE Correspond. t. III, p. 393, dans POUGENS.    Substantivement.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • humoristė — humori̇̀stas, humori̇̀stė dkt. Ši̇̀s humori̇̀stas rãšo šmaikščiàs, kùpinas paradòksų ir irònijos humoreskàs …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Dieudonné (humoriste) — Dieudonné  Cet article concerne l humoriste français. Pour les autres significations, voir Dieudonné (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Dominique Walter (chanteur et humoriste) — Pour les articles homonymes, voir Walter. Dominique Walter Chanteur humor …   Wikipédia en Français

  • Jean fournier (humoriste) — Pour les articles homonymes, voir Jean Fournier et Fournier. Jean Fournier est un humoriste et comédien québécois. Il a fait partie du groupe d humour Les 4 Alogues avec, notamment, l humoriste Patrick Groulx. Il a aussi participé à l émission de …   Wikipédia en Français

  • Ken scott (humoriste) — Pour les articles homonymes, voir Scott. Ken Scott est un scénariste, acteur et humoriste québécois. Il s est fait connaître notamment comme membre du groupe humoristique Les Bizarroides avec Martin Petit, Stéphane E. Roy et Guy Lévesque. Et… …   Wikipédia en Français

  • Philippe chevallier (humoriste) — Pour les articles homonymes, voir Philippe Chevallier. Philippe Chevallier Philippe Chevallier en 2004 …   Wikipédia en Français

  • Ben (Humoriste) — Pour les articles homonymes, voir Ben. Ben est un humoriste français, né le 20 juin 1979. Biographie Ben, de son vrai nom Cédric Ben Abdallah, est né à Nanterre d une mère française et d un père algérien. Après avoir arrêté ses études en classe… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.